30 juin 2011

Alexandre Junca est mort - Des ossements retrouvés dans le gave de Pau - Marche blanche


Alexandre Junca, le collégien disparu le 4 juin à Pau est mort et sans laisser de traces. C'est dans le gave de Pau qu'a été retrouvé dimanche un fémur, a annoncé jeudi midi à l'avocate de la famille. Une information judiciaire avait été ouverte le 10 juin pour enlèvement et séquestration, l’enquête aboutissant à la découverte, dimanche, d’un reste humain dans une rivière.

Alexandre Junca était décrit par sa famille, ses proches et ses amis comme un garçon très gentil.
"La dernière fois que je l'ai vu, le 3 juin, avant qu'il parte passer le week-end chez son père, je n'ai rien remarqué d'anormal dans son comportement..... S'il avait fugué, il serait parti avec de l'argent, des affaires. Mais il n'a rien pris !", avait témoigné sa mère, Valérie Lance.

C'est un SDF habitué à cet endroit qui a fait la macabre découverte, dans une trou situé au bord d'une berge. Des plongeurs de la gendarmerie d'Hendaye aidés par la police judiciaire de Pau et de Bayonne inspectaient le gave de Pau ce jeudi matin.

Jean-Christophe Muller, le procureur de Pau a confirmé la mort d'Alexandre Junca ce jour vers 16 heures. Le fragment de jambe découvert dimanche dans le gave a été découpé post-mortem, a-t-il indiqué.

Le décès d'Alexandre Junca a été reçu par une grande tristesse par les Palois qui gardaient espoir de retrouver cet enfant disparu le 4 juin dernier.

Samedi 2 Juillet, ue nouvelle marche en hommage à Alexandre aura lieu dans les rues de la ville de Pau. Venez nombreux pour rendre un dernier hommage à ce jeune adolescent palois, et soutenir la famille d' Alex. ( Marche blanche voir ici )

Autres infos à Pau

alexandre

Posté par pauinfos à 13:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Alexandre Junca est mort - Des ossements retrouvés dans le gave de Pau - Marche blanche

  • pau = ville de dingues ?

    A croire que Pau est une ville de dingues ambulants ? , pour rappel cette histoire ou deux pauvres infirmières décapitées, maintenant ce pauvre garçon de 13 ans démembré et tué par un débile mental qui court dans la nature. voilà encore une psychose qui va hanté la ville de pau. Pau est une ville ou les psychiatres tournent à plein régime, un hôpital psychiatrique qui désemplit pas, que se passe t'il dans cette ville ? un nuage style tchernobyl, de la sorcellerie qui hante la ville depuis le temps des rois !. et des fous et folles à pau, il y en a des tonnes.

    Posté par kooper, 01 juillet 2011 à 13:49
  • Profonde tristesse et colère pour ce pauvre Alexandre

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je suis à la fois horrifiée et choquée pour ce pauvre Alexandre ...
    Comment peut-on commettre un tel acte !!!!!
    C'est MONSTRUEUX !!!!!! Il n'y a pas de qualification pour décrire une telle atrocité !!!!!! Je n'ose plus sortir !
    Comme le dit si bien kooper ci-dessus, après déjà ce massacre de ces 2 pauvres infirmières Comment peut-on laisser sortir ces fous dangereux des hôpitaux psychiatrique !!!!! Nous savons qu'à Pau, il est assez réputé que l'hôpital psychiatrique laisse sortir les "personnes" qui pourraient être dangereuses et ça c'est intolérable !!! Depuis ces 2 infirmières déjà, soit disant que l'on ne pouvait plus rentrer sans la surveillance des vigiles et je peux vous dire que moi même je suis rentrée très facilement !!! D'ailleurs j'ai fait la remontrance à ces vigiles que se n'est pas normal que l'on puisse toujours rentrer comme dans un moulin !!!
    Comment se fait-il également que se soit un sdf qui a fait cette découverte macabre et non la police ???
    Bref, je ne trouve pas les mots pour exprimer au plus profond de moi ce que je ressens envers une telle ignominie !!!! Je n'ose même pas ne serait-ce qu'imaginer ce que ressentent depuis les pauvres parents d'Alexandre ......
    Je les plaints du plus profond de mon coeur ....
    Se n'était qu'un enfant encore .......
    Paix en son âme ......

    Posté par Doriane, 01 juillet 2011 à 14:54
  • La faune paloise

    A Pau on est garni..Changez nous ce slogan : Pau la vie rêvée des villes par le cauchemar de nos enfants. Les caméras ça existe, notre Maire en veut pas, nous on en veut, marre de ces crimes. Entre la faune de marginaux et de débiles mentaux, la ville de Pau est une honte...
    Pauvre Alexandre, que la police retrouve vite ce taré...
    Sincères Condoléances pour cette famille...

    Posté par marcel, 01 juillet 2011 à 16:09
  • Honte

    Notre Maire doit mettre des caméras partout dans la ville. Quelle honte pour notre belle ville de Pau. des meurtres qui font la Une des tv et radios. Voila comment est salie la ville de pau. Par des drames d'actualité, des dingues qui errent dans nos rues, marre de ces débiles dans cette ville.
    Aux prochaines élections, je vote pour celui qui mettra des cameras..son parti je m'en fiche.

    Posté par laurence, 01 juillet 2011 à 17:05
  • horrible

    Quel horrible nouvelle pour sa famille. Outrée de lire cela et cela ne fait que continuer. Récemment une joggeuse, ce garçon, etc.. Je crois qu'aux prochaines élections je vais voter Marine le pen car marre que l'on nous promette une sécurité dans ce pays. Je votais socialiste, mais les mensonges, les promesses des socialistes, ainsi que sarko c'est fini. je vais voter un vrai changement.

    Posté par gaelle, 02 juillet 2011 à 11:17
  • les dernières rumeurs

    Pau une ville de parano. Après la disparition de ce jeune garçon, la connerie paranoïaque paloise fait de l'effet. Des rumeurs tournent en ville pour donner un air de psychose. Un enfant a été enlevé dans un magasin à Pau, puis rasé, ce sont des roumains, etc.. en bref c'est une méga connerie de rumeur.. également une rumeur sur facebook, d'une fille enlevée à oloron, proche de pau. Allez vous faire soigner bande de tarés, pau la vile qui possède le plus de psychiatres au mètre carré avec un hôpital psychiatrique plein à la gueule.
    arrêtez vos rumeurs à la con bande de dingues..

    Posté par moustik, 02 juillet 2011 à 14:31
  • Rumeurs de pau

    Pour répondre a moustik, il est vrai que les rumeurs qui circulent en ville c'est de la pure intox. Psychose + paranoïa = débile palois.
    il est constant de remarquer qu'en ville, des personnes malades mentales ça manque pas..

    Posté par didier, 04 juillet 2011 à 12:03
  • Mais bien sûr !

    Il est plus facile de fermer les yeux sur la réalité n'est-ce pas Moustik et Didier ! Ne confondons pas rumeurs et fais réels. Ce jeune garçon mort pour pour rien tout de même ! Allons soyons lucide messieurs ! Toute la France est au courant et personne ne la invité. Ne vous ridiculisez pas davantage et ayez au moins un peu de respect pour eux et pour nous. Eh oui comme vous dîtes "les débiles de Pau" Vous le dîtes vous même ! "rire" Bref no comment.

    Posté par Doriane, 04 juillet 2011 à 12:21
  • stop

    Pauvre enfant, cette famille doit être malheureuse. Quel malheur. Vivement que l'assassin soit retrouvé. Par contre cessez les rumeurs fausses qui tournent dans la ville, l'histoire du bébé rasé..arrêtez les mensonges.

    Posté par patou, 04 juillet 2011 à 12:44
  • C'est vrai aussi

    Oui par contre ça c'est vrai Patou il y a cependant des rumeurs comme celui que vous venez de sitez mais ceci étant dit, on ne sait rien de rien sur ce qui s 'est passer et ces rumeurs de ce bébé rasé même si cela nous semble gros se n'est pas à nous de toutes façons d'en juger alors laissons faire les professionnels, enfin compétant espérons le ... Que justice soit rendu à ce pauvre Alexandre comme aux autres où leurs morts ne sont toujours pas élucidés. Bref, c'est malheureusement dans le monde réel où nous vivons mais n'oublions pas pour autant qu'il faut vivre tout de même comme on le fait dans vie de tous les jours. Il est vrai que dans les rues trop de gens encore sous le choc se regardent avec méfiance ... que c'est triste oui cette psychose mais comme je l'ai dit vivons normalement car ça devient inquiétant là ...

    Bonne journée à tous les lecteurs

    Posté par Doriane, 04 juillet 2011 à 12:56
  • Vigilence

    Lettre ouverte à Monsieur Jean-Christophe Muller

    PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE DE PAU

    Monsieur le Procureur,


    Quelle ne fut pas ma surprise de vous retrouver en poste sur cette bien sombre ville de Pau où plane toujours et entre autres, les meurtres ésotériques d’Alain Dubois et d’Emmanuel Bouchet que votre illustre prédécesseur Jean Pierre Dréno s’était empressé de classer ‘suicide’ avant d’être parachuté en urgence dans le département des Pyrénées Orientales par notre cher Président de la République. Ceci afin de sauver son arracheur de dent et conseillé municipal de Neuilly-sur-Seine Thierry Leprince, empêtré aux Assises dans une sale histoire de viols de fillettes en bande organisée et par delà couvrir les trois horribles crimes sataniques de la gare de Perpignan. (Nous y reviendrons en temps voulu).

    A la signature de mon nom, Monsieur le Procureur Muller, vous ne serez certainement pas surpris car nous sommes si l’on peu dire en quelques sortes ‘intimes’… Puisque lors de vos fonctions de Procureur dans notre département du Tarn vous aviez été informé par mes soins en temps réel des inadmissibles dysfonctionnements institutionnels, cabales et dénis de justice relatifs aux enlèvements de la petite Marion Wagon et Estelle Mouzin par mon ex voisin portugais, fausse licence de taxi à Agen.
    Vous fûtes également copieusement informés, aux même titre que les juges d’instructions concernés, sur les dessous de l’affaire Alègre, avec ses notables, ses crimes impunis et son incinérateur de Cazères, mais également sur le trafic organisé et commandité d’êtres humains qui sévit sur le territoire français et ce pour le compte du Nouvel Ordre Mondial !

    L’ensemble de ces révélations ont hélas coûté la vie au jeune et intègre Commissaire de Police de Castres Arnaud Tregouet un mois après sa discrète visite à mon domicile, n’en déplaise à l’avertie Procureur Danièle Drouy-Ayral qui s’empressa elle aussi de classer la chose ‘suicide’.
    Je ne vous ferai pas part ici de la chaude affaire « Amidlisa pédocriminalité Var » : Enfants découpés vivants. Car si elle concerne à présent Madame la Procureur Drouy-Ayral de Draguignan, cette affaire n’est pas de vos compétences territoriales.

    Puisse l’affreux destin survenu en votre ville au petit Alexandre Junca, Monsieur le Procureur de Pau, ne pas rester impuni quelques soient les auteurs de cette abominable et inqualifiable atrocité.

    Au nom des familles qui nous ont mandaté, de notre Association TERRE D’ESPOIR, du Collectif Autre Monde que je me permets de représenter ici et du Peuple Français je vous en remercie.
    Nous profitons de cette lettre ouverte pour présenter à la famille du petit Alexandre nos condoléances attristées.

    Paul Emile CHARLTON / Association TERRE D’ESPOIR /COLLECTIF AUTRE MONDE

    Posté par Charlton, 05 juillet 2011 à 22:22
  • Illusion et propagande

    La vérité de la part de l'état, dans de multiples affaires, les familles l'attendent toujours, encore une preuve que l'état, les institutions judiciaires et des interêts privés sont coupables de collusions d'interêts maffieuses!
    ARTICLE 16 DE LA DECLARATION DES DROITS DE L'HOMME : UNE NATION OU IL N'Y A PLUS SEPARATION DES POUVOIRS N'A PLUS DE CONSTITUTION ET LA RESISTANCE A L'OPPRESSION EST UN DROIT IMPRESCRIPTIBLE

    Posté par Dart, 30 juin 2012 à 13:16
Poster un commentaire